Les maisons en bois connaissent un engouement grandissant, avec des méthodes de construction diverses et adaptées à des besoins variés. Découvrons ensemble les techniques utilisées pour la fabrication de ces habitations écologiques et chaleureuses.

Les avantages d’une maison en bois

Avant de nous pencher sur les différentes techniques de construction de maisons en bois, il convient de rappeler les nombreux avantages qu’elles présentent :

  • Écologie : l’utilisation du bois, matériau renouvelable, permet une réduction de l’empreinte carbone;
  • Isolation thermique et phonique : les structures en bois offrent une excellente isolation;
  • Rapidité de construction : grâce aux méthodes préfabriquées, une maison en bois peut être construite rapidement;
  • Adaptabilité et personnalisation : il est facile d’adapter un plan ou des matériaux dans ce type de construction;
  • Chaleur et esthétique : le bois apporte une ambiance chaleureuse et naturelle à l’intérieur de la maison ;
  • Durabilité : Construire une maison en bois massif ou à ossature bois offre une longévité comparable aux constructions traditionnelles en béton ou briques ;
  • Rapidité de construction : Les éléments de structure en bois étant souvent préfabriqués en atelier, le montage sur site est rapide et propre, avec des délais de réalisation plus courts qu’une construction traditionnelle.

Méthodes de construction de maisons en bois

Trois principales techniques sont utilisées pour la construction de maisons en bois : la maison à ossature bois, la maison en panneaux massif et la méthode poteaux-poutres. Chacune d’elle présente des caractéristiques et des avantages spécifiques.

Un ouvrier portant un gilet et un casque de couleur jaune, fixant la toiture d'une maison en bois.

La maison à ossature bois

La méthode la plus courante pour construire une maison en bois est celle de l’ossature bois. Elle consiste à réaliser une structure composée de montants verticaux et de traverses horizontales, sur laquelle viennent se fixer les panneaux de contreventement, le bardage et l’isolant. Voici les principales étapes de construction d’une maison à ossature bois :

  • Fondations : elles assurent la stabilité et la solidité de la structure et peuvent être réalisées en béton ou en plots;
  • Ossature : cette structure en bois soutient la maison et permet de positionner les éléments de remplissage;
  • Contreventement : il sert à renforcer et stabiliser la structure en résistant aux forces latérales;
  • Pose de l’isolation : elle se fait généralement dès la mise en place de l’ossature, pour offrir une isolation thermique optimale;
  • Bardage et menuiseries : il est essentiel de bien les choisir pour assurer une protection et une esthétique optimale à la maison.

Les principaux avantages de cette technique de construction sont :

  • Faible consommation de bois grâce à l’ossature légère
  • Rapidité de construction : la préfabrication des éléments en usine permet de réduire le temps de chantier Bonne isolation thermique, permettant de réaliser des économies d’énergie
  • Prix abordable pour une qualité de construction élevée

La maison en panneaux massif

La technique du panneau massif consiste à réaliser des parois en bois massif abouté ou collé, capables de supporter les charges de la construction. Ces panneaux peuvent être fabriqués sur mesure et offrent une très grande stabilité. Voici les grandes étapes pour construire une maison en panneaux massif :

  • Fondations : elles sont généralement en béton, pour garantir une parfaite répartition des charges;
  • Murs porteurs : ils se composent de panneaux en bois massif qui s’emboîtent les uns dans les autres, grâce à un système de rainure et languette;
  • Pose des menuiseries : fenêtres et portes doivent être installées au bon moment pour assurer une bonne étanchéité;
  • Pose de l’isolant : il peut être inséré entre les panneaux ou posé à l’extérieur de la structure;
  • Bardage : il protège les panneaux de bois contre les intempéries et apporte esthétique à la maison.

La fabrication en atelier des panneaux massifs permet de raccourcir considérablement les délais de construction, tout en offrant une excellente qualité de finition et une durabilité incontestable.

Les principales caractéristiques de cette technique sont :

  • Grande stabilité structurelle des panneaux en CLT
  • Excellente performance thermique : les multiples couches de bois améliorent la résistance au froid et évitent les ponts thermiques
  • Chantiers propres et secs, car les panneaux sont préfabriqués en usine
  • Solutions créatives pour le design architectural, en raison des possibilités offertes par les panneaux de bois massif

La méthode poteaux-poutres

La construction d’une maison en bois selon la méthode des poteaux-poutres consiste à assembler de grandes pièces de bois (poteaux et poutres) qui servent de support pour les murs et le toit. Cette technique demande un savoir-faire particulier et un bois de grande qualité, car les éléments porteurs se doivent d’être résistants pour assurer la stabilité du bâtiment. Les étapes clés de cette construction sont :

  • Fondations : elles assurent une parfaite répartition des charges et peuvent être réalisées en béton;
  • Assemblage des poteaux et poutres : ils sont généralement fait sur mesure et requièrent une grande précision dans l’assemblage;
  • Mise en place des panneaux de remplissage : ils offrent autant isolation thermique que phonique au bâtiment;
  • Pose des menuiseries : elles contribuent à l’esthétique et l’étanchéité du bâti;
  • Bardage : il protège les éléments en bois tout en apportant une touche d’originalité à la maison.

Les caractéristiques de cette construction incluent :

  • Esthétique authentique : les poteaux et poutres apparents apportent du cachet et un charme unique à la maison
  • Assemblage traditionnel sans clous ni colle, utilisant souvent des tenons et mortaises
  • Possibilité d’utiliser des essences de bois locales pour réduire l’empreinte carbone
  • Durabilité et fiabilité, du fait de la robustesse de la structure

Fabrication en usine VS construction sur site

Une fois que la technique de construction a été choisie, il est important de considérer si la maison sera préfabriquée en usine ou construite sur site. Chacune de ces deux options présente ses avantages et inconvénients.

L'ossature d'une maison en bois sur un fond de ciel bleu.

Fabrication en usine

La préfabrication en usine des éléments structuraux permet de bénéficier d’une qualité de construction optimale. En effet, les conditions de travail en intérieur sont souvent plus favorables que celles sur un chantier. La fabrication en usine contribue également à accélérer le processus de montage sur site.

Construction sur site

Le choix de construire une maison en bois directement sur site peut être motivé par plusieurs raisons. Tout d’abord, cela permet de réduire les coûts de transport des matériaux préfabriqués et de s’assurer que la maison est parfaitement adaptée au terrain. De plus, certains aspects du design architectural peuvent être plus facilement personnalisables lors de la construction sur site.

Les étapes de construction d’une maison en bois

La construction d’une maison en bois suit généralement les étapes suivantes :

La conception du projet

Tout commence par la définition des besoins et des envies des futurs propriétaires et l’étude de la faisabilité du projet. Les choix architecturaux, techniques et budgétaires sont pris en compte pour garantir une habitation adaptée au cahier des charges.

La sélection des matériaux

Un ouvrier portant un haut de couleur gris et une salopette de travail gris clair, avec un casque blanc sur sa tête et un casque d'oreille jaune autour de son cou, est entrain de palper des planches MDF.

Le choix des matériaux utilisés pour la construction est primordial pour assurer la pérennité et la performance énergétique de l’habitation. L’utilisation de bois bien séché et traité est nécessaire pour éviter tout problème lié à la présence d’humidité ou d’insectes xylophages.

La préparation du terrain

Une fois le permis de construire obtenu, il faut préparer le terrain : défricher, niveler, creuser les fondations et mettre en place les réseaux d’eau, d’électricité et d’assainissement.

Le montage de la structure en bois

C’est ici que commence véritablement la construction de la maison en bois proprement dite. La technique choisie (ossature, poteau-poutre ou rondins empilés) va déterminer la façon dont les éléments en bois vont être assemblés pour créer la structure de l’habitation.

L’isolation

L’isolation thermique et phonique d’une maison en bois est un atout majeur, mais elle doit être réalisée de manière soignée pour garantir son efficacité. L’isolation peut mettre en œuvre divers matériaux tels que la laine de bois, la ouate de cellulose ou encore le liège.

La pose des revêtements et des menuiseries

Les murs extérieurs de la maison peuvent être recouverts de différents matériaux (bardage en bois, enduit, parement pierre…), tandis que les sols et plafonds recevront les revêtements choisis par le propriétaire (parquet, carrelage, peinture…). Les menuiseries (fenêtres, portes) sont également posées à cette étape.

Les travaux de finition

Les dernières finitions intérieures comme les équipements de cuisine et salle de bain, les luminaires et les prises électriques permettent d’achever la construction de la maison.

Fabrication de maison en bois : en résumé

Plusieurs techniques de construction s’offrent aux futurs propriétaires de maisons en bois. Chacune d’entre elles présente des spécificités et des avantages qui sauront séduire différents profils et besoins. La maison à ossature bois, la maison en panneaux massif et la méthode poteaux-poutres représentent les trois principales méthodes pour réaliser une habitation à base de ce matériau écologique, performant et esthétique.

Retour en haut