Le bois est un matériau esthétique, résistant et est un bon isolant. Ces trois caractères en font un excellent matériel pour l’ossature d’une maison. Cependant, il est recommandé d’enduire l’ossature de ces types de maisons pour mieux les protéger. L’enduit se définit comme une couche protectrice qui permet non seulement de rendre l’ossature d’une maison en bois plus résistant, mais également plus esthétique. En tout, l’enduit à trois fonctions principales, à savoir : uniformiser une façade, la protéger et l’embellir. Voici l’essentiel à savoir pour appliquer un enduit sur ossature bois.

Comment préparer le support avant l’enduit ?

Préparer le support avant de l’enduire permet de ne pas appliquer un enduit qui sera vulnérable. C’est une opération qui limite le risque que l’enduit se décolle ou craque avec le temps. De ce fait, l’ossature en bois sur laquelle des panneaux en fibre de bois sont fixés doit être soigneusement préparée pour une meilleure adhérence de l’enduit sur le mur.

Le nettoyage de la façade en bois

Il est recommandé d’utiliser un jet d’eau et un nettoyant de façade qui convient le mieux au matériau de votre façade pour cette opération. Lors du nettoyage, prenez le soin de traiter les parties colonisées par les mousses ou les lichens. L’opération de nettoyage permet également de vérifier l’étanchéité du mur et l’isolation.

La mise en place d’un grillage pour faire tenir l’enduit

Un ouvrier avec un chapeau bleu et ses outils posant de l'enduit sur un treillis.

Placer un grillage sur certaines parties de la façade favorise la prise de l’enduit, les cadres des fenêtres par exemple. C’est aussi le cas de certains murs en pierre dure qui ont une faible adhérence à l’enduit.

Quelles sont les différentes étapes pour l’application optimale de l’enduit ?

Pour une application efficace de l’enduit, il est recommandé de le faire en deux ou trois couches.

  • La première couche : le gobetis ;
  • La deuxième couche : il s’agit du corps de l’enduit, l’application la plus épaisse ;
  • La couche finale de l’enduit.

Ce sont là les trois étapes nécessaires pour appliquer l’enduit sur l’ossature en bois de façon optimale.

La première couche

Cette opération consiste à appliquer une couche d’accrochage sur l’ossature avec un mortier liquide appelé « le gobetis ». Vous pouvez simplement la projeter à la truelle sans forcément chercher à l’aplanir. De plus, il est important que le gobetis au ciment reste rugueux pour faciliter la seconde couche. L’épaisseur idéale est d’environ 5 mm et un repos d’au moins 48 heures.

La seconde couche

C’est la partie la plus épaisse de l’enduit de façade qui est d’environ 15 mm et cela peut se faire avec une truelle. Cependant, il est important de l’uniformiser avec une règle avant d’appliquer la couche finale.

La couche finale

Également appelée l’enduit de parement, cette dernière couche est celle qui donne l’aspect final de l’ossature en bois. À défaut d’une truelle, vous devez utiliser une taloche et l’épaisseur dépend du type d’enduit appliqué. 3 ou 4 mm suffisent pour un enduit mince, mais pour un enduit épais, la couche doit faire environ 10 mm.

Quels sont les critères de choix idéaux d’un enduit ?

Il revient de choisir l’enduit qui convient le mieux au bois de l’ossature de la maison. De ce fait, certains critères sont déterminants lors de ce choix. Il s’agit notamment de :

  • La compatibilité de l’enduit avec le bois ;
  • L’état de la plaque extérieur à traiter ;
  • Le type d’exposition (intérieure ou extérieure) ;
  • Les propriétés élastiques et les hydrophobes de l’enduit ;
  • Le traitement de la matière après séchage.

Outre ces derniers éléments à prendre en compte, il faut aussi considérer la présentation du produit. En effet, il peut se présenter sous forme de poudre ou de pâte. Dans le premier cas, il est nécessaire de préparer l’enduit avant utilisation, ce qui n’est pas le cas avec la variante en pâte.

Les professionnels du métier recommandent l’enduit de façade monocouche. La spécificité de ce produit est qu’il est applicable en une seule couche. Vous pouvez utiliser une machine spéciale pour la projection mécanique de cet enduit, mais vous pouvez également le faire manuellement. Faites attention à l’aspect de finition indiqué lors de l’achat de cet enduit.

Comment s’équiper pour appliquer l’enduit sur l’ossature bois ?

Des outils pour appliquer l'enduit alignés sur un mur de couleur beige et au dessus de briques.

La meilleure solution pour la pose de l’enduit sur l’ossature bois est de faire appel à un professionnel. En revanche, il n’est pas impossible de le faire soi-même avec un certain talent de bricoleur. Dans ce cas, vous devez mieux vous équiper avant l’application. Il vous faudra :

  • Un échafaudage mobile en acier pour une application en hauteur ;
  • Une combinaison de travail pour ne pas salir vos vêtements ;
  • Un couteau à enduire en acier inoxydable ;
  • Un platoir à enduire ;
  • Une règle à bords crantés ;
  • Une taloche rectangulaire en bois.

Ce sont des équipements que vous pouvez acquérir facilement en magasin ou en ligne sur les plateformes qui proposent cette catégorie d’articles.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Un ouvrier accroupi habillé de noir , portant des gants de travail, posant de l'enduit sur un mur utilisant des outils.

L’application de l’enduit peut se faire soi-même, mais la meilleure solution est de faire appel à un professionnel. En effet, ce dernier a l’expérience nécessaire et est mieux équipé pour proposer un travail de qualité. Sachez également que cet artisan polyvalent maîtrise à la fois le revêtement extérieur et intérieur d’un logement ainsi que l’isolation thermique d’une maison.

En dehors de son travail, il peut prodiguer des conseils pour le choix d’enduit idéal pour votre ossature en bois. N’hésitez pas à utiliser un comparateur de prix pour mettre plusieurs devis en concurrence afin de choisir le professionnel qui répond parfaitement à vos besoins.

Appliquer un enduit sur ossature bois: en résumé

L’avantage d’une maison avec ossature en bois est de pouvoir combiner sa construction avec d’autres matériaux en fonction des besoins. Par ailleurs, il existe plusieurs techniques d’application d’enduit (crépi, chaux…) et chacune d’elles a son avantage bien particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page