La nouvelle règlementation thermique

Maison bois BBC : Le concept s’est durci avec l’apparition de la norme RT2012.

C’est une des conséquences du Grenelle de l’environnement (août 2009). En effet, le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale). D’autre part, celui-ci génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre. La facture de chauffage annuelle moyenne pour un ménage français est de 900 €, avec de grandes disparités (environ 250 € pour une maison BBC « basse consommation » et plus de 1 800 € pour une maison traditionnelle mal isolée).

Le poste chauffage pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages, en particulier pour les plus modestes. Il tend aussi à augmenter avec la hausse du prix des énergies. C’est pourquoi le Grenelle Environnement a mis en oeuvre un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments.

Après la mise en place d’une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle Environnement propose de la diviser à nouveau par 3 grâce à la mise en place de la réglementation thermique RT 2012.

Pour atteindre cet objectif, le plafond de 50kWhep/(m².an), valeur moyenne du label « bâtiments basse consommation » (BBC), est devenue la référence dans la construction neuve depuis 2012. La prochaine étape visera la conception de bâtiments à énergie positive en 2020.